samedi 25 juillet 2015

Easy Kombucha - Kombucha facile

Easy Kombucha


Making kombucha is really easy, and you can make it from scratch for a very low cost.


What you need:


Black tea
Organic sugar
A bottle of store-bought kombucha (one with "the mother", go for a not-too-flavoured one)
2 glass jars with a large opening
Mesh (or other light fabric)
Rubber band
Large bottles (thick and solid enough for carbonation)
Flavourings (fruit juices, fruit, dried fruit, rose water, fresh mint, etc.)


How to do it:


1. Get a bottle of kombucha. I currently live in Montreal, so I got a bottle of RISE Kombucha, ginger flavoured. I can't vouch for other brands.
2. Pour the content of the bottle in a glass jar. Cover the top of the jar with mesh held by a rubber band.
3. Leave on your counter top until a 1/4-inch thick mother kombucha has formed on top of the liquid (about 2 weeks).
4. Bring to a rolling boil a large amount of water for a few minutes (this takes away the chlorine from the water).
5. Put 2 1/2 tsp of black tea, a little less than 1/2 cup of organic sugar and about 5 cups of the boiled water in a pot/ jar/ whatever doesn't melt. Let it sit for a while (I just walk away).
6. When the liquid is at room temperature, strain it while pouring it in the other glass jar.
7. Take the kombucha mother with clean hands and gently put it in the tea/sugar mixture. Pour about 1 cup of the already-fermented kombucha in the jar. Cover jar with mesh. Leave jar in a spot away from direct sunlight.
8. After one week, taste the kombucha. If it's still very sweet, leave longer (up to a month).
9. When it's ready, take the kombucha mother out with very clean hands. Put it in a non-plastic, non-metal bowl with about 1 cup of kombucha from the batch you just made (for your next batch).
10. Strain the kombucha into a large thick bottle (or large thick bottles). Fill the bottle(s) about halfway.
11. Add your flavourings. I like to put about 20 to 40 % stuff and 60-80 % kombucha. Sometimes I put more stuff, sometimes less. I love to chop fresh apples and strawberries and just stuff them in the bottles, or to pick fresh mint from my garden and stick it in a bottle with kombucha.
12. Tightly seal the bottle(s) with lid(s). Leave the bottle(s) on your counter top for about 2 days.
13. Open the bottles slowly and carefully (drink will be fizzy). Stop fermentation by putting bottle(s) in the fridge.
14. Strain the content of the bottles. Enjoy (better when cool).
15. For a new batch, start over again from step 4.


Simple rules about kombucha:


1. Never put metal in contact with a fermenting kombucha or a mother kombucha. It harms the culture.
2. Avoid letting your kombucha ferment in a plastic container. Use a glass jar.
3. Cover you kombucha with mesh held by a rubber band. You can't cover a kombucha in its first fermentation because it needs to breathe, but you can't either just leave it open, unless you want a whole colony of fruit flies in your house.
4. In the first fermentation, avoid moving your kombucha jar too much. Taste with a straw or non-metal spoon to figure out if the taste is okay.
5. Keep the kombucha away from direct sunlight.
6. Try to keep the kombucha away from too much heat.
7. Handle the kombucha with very clean hands, and use very clean material in the whole process.
8. Don't let a mother kombucha dry out or swim in a liquid other than kombucha.
9. Measurements are approximative. You can add flavourings to taste.


Notes


I found out today that after straining the kombucha at the end (step 14), you can just pour water in the bottle to extract a little more flavour from the flavourings. I did it with my cranberry-apple and my lime-mint kombucha by filling the bottles with water and just forgetting them 3-4 days in the fridge. They turned out into refreshing, light drinks with a hint of kombucha flavour!

To understand more how it actually works, see Cultures for Health; it's really excellent. I just wanted to make a post that showed kombucha as a non-intimidating thing to make.


Kombucha Facile


Il est trop tard pour ça aujourd'hui... :-(

mercredi 15 juillet 2015

Simples sculptures de pâte d'amande colorées - Coloured Marzipan Sculptures

English follows.

Simples sculptures de pâte d'amande colorées


J'ai toujours adoré les jolies décorations mises sur les gâteaux, faites notamment de fondant ou de pastillage (gum paste). Par contre, j'ai toujours été réticente à utiliser ces matériaux en raison des produits chimiques qu'ils contiennent, et également à cause des produits chimiques que contiennent les colorants avec lesquels ils sont faits. Je n'arrive pas à vouloir servir à moi et aux gens que j'aime des colorants dérivés du pétrole.

De plus, le fondant et le pastillage sont difficiles à utiliser. Mais ce soir, j'ai découvert que non seulement moi aussi, je peux faire de belles petites décorations, mais aussi que je peux facilement les faire avec une sucrerie végane très commune: de la pâte d'amande.

Par le passé, j'ai cherché à faire des colorants naturels et j'ai trouvé une excellente vidéo sur le sujet sur Youtube (en anglais seulement). Mais ce soir, alors que je me tenais devant mon bloc de pâte d'amande, ça semblait trop de travail. Alors j'ai parcouru ma cuisine... et j'ai trouvé quelques poudres d'usage commun qui donnent de très jolies couleurs à la pâte d'amande.

Sur la photo ci-dessous se trouve le résultat de mon dur labeur. J'ai trouvé la technique pour faire la rose (c'est super facile!) dans une vidéo sur Youtube (en anglais seulement) et des idées pour faire des fruits dans une vidéo sur le site de Hilah Cooking (en anglais seulement). J'ai coloré ma pâte d'amande avec de la poudre de matcha (pour le vert), du curcuma (pour le jaune), de la poudre de cacao (pour le brun foncé) et du paprika (pour le rouge).

J'ai trouvé qu'en mettant un peu de paprika doux, j'obtenais une superbe couleur et l'arrière-goût de paprika ne m'a pas semblé dérangeant.


Coloured Simple Marzipan Sculptures


I've always been a big fan of beautiful cake ornaments, like fondant or gum paste decorations. I've always been reluctant to use those, however, because of all the chemicals they contain, and also because of all the chemicals the dyes they contain are made with. I just can't get my mind around feeding myself - and my loved ones - petroleum derived colours.

Plus, fondant and gum paste are difficult to learn to use. Tonight, I have found that not only can I make beautiful cake ornaments, but I can also make it with some readily available vegan sweet: marzipan.

In the past, I sought ways to make natural food colouring and I found a video on Youtube, which I thought was amazing. But tonight, while standing in front of my plain block of marzipan, it seemed like too much work. So I started shuffling through my kitchen... and I found a few common powders that can easily give a gorgeous colour to marzipan.

On the picture is the result of my hard word. I found the rose technique (which is super easy!) on a Youtube video and ideas for fruit on the Hilah Cooking website. I coloured my marzipan with matcha powder (for green), turmeric (for yellow), cocoa powder (for dark brown), and paprika (for red).

I found that by using a bit of a mild paprika, I was getting a gorgeous colour. The paprika after taste didn't bother me.

mardi 7 juillet 2015

Crémage végane santé à la banane - Healthy Banana Vegan Icing

Glaçage végane santé à la banane


Je n'ai pas l'habitude d'écrire trop dans mes billets, mais je vais faire ici une petite exception qui, je l'espère, sera brève.

J'ai commencé à m'intéresser aux gâteaux crus alors que je travaillais dans le nord du Canada, dans un commerce qui en vendait. La personne qui les faisait était d'une gentillesse absolue et elle m'a donné son secret: le livre Sweet Gratitude: A New World of Raw Desserts. Honnêtement, j'ai vu beaucoup, beaucoup de livres de recettes crues depuis, et je n'en ai jamais vu qui accotait celui-là.

Ce livre est formidable parce que ses recettes sont plutôt simples et qu'il donne des explications claires sur les différentes étapes à suivre. Il est vrai que je n'ai vraiment exploré que la parties "Raw Cheesecakes" du livre... mais aucune (absolument aucune!) des recettes de cette partie ne m'a déçue.

Après avoir fait des recettes de "gâteau au faux-mage" du livre à répétition, je me suis dit: ... ne serait-il pas possible d'adapter un tout petit peu les recettes de manière à créer un glaçage végane qui ne soit pas composé de substitut de beurre et de sucre à glacer?

Et en fait, ça fonctionne tout à fait.

Mon plus grand succès, jusqu'à présent, a été avec un gâteau au faux-mage adapté en glaçage à la banane.

Si vous voulez en savoir plus sur toutes les sortes de gâteau au faux-mage qui existent, je vous suggère fortement de vous procurer le livre Sweet Gratitude. Il existe comme livrel (e-book).

Je publierai une autre fois d'autres recettes de glaçages santé. J'en ai fait de toutes sortes - fraises, chocolat, vanille... les possibilités sont infinies, je crois bien!


Ingrédients


1 tasse de bananes grossièrement pilées (environ 2 bananes)
1 tasse de noix de cajou
1 c. à soupe de jus de citron
1/4 tasse + 2 c. à soupe de sirop (nectar d'agave ou sirop d'érable)
1 c. à soupe d'essence de vanille
1/2 tasse de lait (de soya, de noix, de riz...)
1 1/2 c. à soupe de lécithine
1/2 tasse d'huile de noix de coco


Instructions


1. Mettre tous les indrédients au blender et laisser tourner le blender jusqu'à obtention d'une crème homogène. Il ne devrait pas y avoir de grumeaux. Cette étape peut prendre quelque temps, selon l'efficacité de votre blender (voir notes).
2. Lorsqu'une crème homogène a été obtenue (et pas avant!), ajouter la lécithine et l'huile de coco. Mélanger jusqu'à ce que vous ne voyez plus de petits morceaux de lécithine. Cela ne devrait pas prendre longtemps.
3. Verser dans un contenant et réfrigérer ou congeler jusqu'à ce que le crémage soit ferme.
4. Garnir vos gâteaux dans la joie et la bonne humeur.


Notes


Bananes: Vous pouvez utiliser des bananes congelées, pas de problème. Vous voudrez par contre vous assurer de bien les mesurer et de les mélanger au blender suffisamment longtemps pour qu'elles ne soient pas totalement glacées (sinon, cela aura un effet sur l'huile de noix de coco).

Noix de cajou: Dans les recettes de gâteaux crus, on demande généralement de faire tremper les noix toute la nuit. Il y a sans doute des bienfaits pour la santé à cela... mais un des avantages principaux du trempage est sans contredit le fait que les noix, une fois ramollies, sont beaucoup plus faciles à passer au blender. Personnellement, j'ai hérité, par mon mariage, d'un blender de marque Vitamix... alors mon Vitamix peut tout à fait venir à bout de noix non trempées. J'ai déjà fait ce genre de recettes avec des blenders plus ordinaires et ça a pris plus de temps, mais ça a marché. J'ai remarqué que commencer la recette toute ensemble puis mélanger comme il faut de petites quantités à la fois - tout en laissant le blender se reposer un peu entre les batches - fonctionnait assez bien.

Jus de citron: Vous pouvez utiliser du jus de citron frais ou en bouteille, ça ne change rien. Le jus de citron ne sert qu'à donner le petit arrière-goût du fromage. Si vous avez du jus de lime, ça peut aller aussi.

Sirop: J'ai déjà triché et utiliser du miel, et je n'ai pas tellement aimé le résultat. Ça faisait un peu trop "sirop pour la toux"... Je vous conseille vraiment le nectar d'agave ou le sirop d'érable. Peut-être que le sirop de riz brun ou que des sirops chimiques pas gentils pourraient fonctionner, mais je n'en suis pas sûre. C'est-à-dire: la texture sera correcte, mais je ne suis pas certaine que ce sera le cas du goût...

Vanille: Vous pouvez utiliser des gousses de vanille ou de la poudre de vanille si vous vous sentez fancy.

Lait: Parfois, je n'ai pas de lait sous la main et je mets quelques noix dans ma tasse à mesurer et j'ajoute de l'eau jusqu'à 1/2 tasse. Comme le tout est passé au blender, le lait de noix se fait en même temps que le glaçage (vous me suivez?).

Lécithine: Les crudivores utilisent, si je ne m'abuse, de la lécithine de tournesol, qui est parfois difficile à trouver. Personnellement, j'utilise de la lécithine de soya, qui se trouve facilement dans les magasins d'aliments naturels (à Montréal, du moins). Les Aliments Merci, par exemple, en ont.

Huile de noix de coco: Vous pouvez utiliser de l'huile de noix de coco raffinée ou extra vierge. Ça ne change aucunement la texture du résultat final. Si vous utilisez de l'huile extra vierge, gardez à l'esprit que votre glaçage goûtera un peu la noix de coco. N'utilisez pas (et n'achetez pas, tant qu'on y est!) de l'huile de noix de coco qui a été liquéfiée. Je m'explique: l'huile de noix de coco est une huile naturellement solide à moins de 24 degrés celsius (environ) et liquide à plus de 24 degrés. C'est grâce à cette propriété que le gâteau cru ou le glaçage qui contient cette huile devient solide. Si vous achetez de l'huile qui a été conçue pour être liquide en permanence, la recette ne pourra pas fonctionner. De plus, le procédé visant à rendre cette huile liquide est inutile: si vous voulez de l'huile liquide, mettez de l'huile solide quelques secondes au micro-ondes et le tour sera joué...

À cause de cette propriété qu'a l'huile de coco de fondre à 24 degrés celsisus (environ), prière de garder à l'esprit de ne pas laisser votre glaçage trop longtemps à l'extérieur lors d'une chaude journée d'été. Je ne suis pas particulièrement pro-air climatisé, mais je mets de l'air frais chez moi quand je manipule ce glaçage alors qu'il fait très chaud à l'extérieur... Sinon, ça finit en bouette. En bouette délicieuse, ceci dit, mais en bouette quand même.

Prêt pour utilisation: Votre glaçage devrait être solide avant que vous l'utilisiez. Il peut être prêt après deux heures au congélateur, ou après de 5 à 8 heures au frigo (les heures varieront selon la grosseur des plats que vous utiliserez... plus le volume réfrigéré en un seul plat sera gros, plus cela prendra du temps au contenu du plat pour devenir ferme).

Séparation: Il est important d'avoir obtenu une crème homogène avant d'ajouter l'huile et la lécithine: si vous mélangez trop longtemps le tout avec l'huile et la lécithine, votre mélange pourra se séparer. Toutefois, n'hésitez pas à mélanger la lécithine suffisamment pour qu'elle soit complètement dissoute.

Conservation: N'hésitez pas à congeler cette recette (même si vous utilisez du lait de soya): elle se congèle à merveille et la congélation ne change rien du tout à la texture. Quand vous voudrez l'utiliser, faites décongeler le glaçage quelques heures au frigo.

Au frigo, le glaçage se conserve quelques jours (je dirais environ 4).

Avec une poche et une douille et des fraises et des petits gâteaux au chocolat, ça peut donner quelque chose comme ça.





Healthy Banana Vegan Frosting


Okay, so the text was really long in the French part and I don't feel like translating all of that at the moment. But eventually I will.

mercredi 24 juin 2015

Vegan Meringues - Meringues véganes

Vegan Meringues


I tried this recipe from the blog Slate and it absolutely works! I'm so impressed!!!

Meringues véganes


(À venir!)

vendredi 12 juin 2015

Vegan Banana Cake - Gâteau végane à la banane

Vegan Banana Cake


I have been looking for a while for a nice vegan banana cake, and I loved a lot this one, found on Mono Nicole's blog. I also love how easy it is to make.

When I made it, I mashed my bananas, but they weren't entirely puréed, and it turned out fine.



Gâteau végane à la banane

Voici une traduction de la recette du blogue de Mono Nicole.


Ingrédients


2 tasses de farine
1 1/2 c. à thé de bicarbonate de soude
1/2 c. à thé de sel
1 tasse de sucre
1/4 tasse d'huile
4 bananes écrasées
1/4 tasse d'eau
1 c. à thé d'extrait de vanille


Instructions


1. Préchauffer votre four à 350F. Huiler légèrement un moule à gâteau ou tapisser le fond du moule de papier parchemin.
2. Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate et le sel.
3. Dans un autre bol, mélanger les autres ingrédients.
4. Ajouter progressivement, tout en mélangeant, le mélange du deuxième bol à celui du premier.
5. Verser dans le moule et cuire 45-50 minutes.
6. Tester le gâteau en mettant un cure-dent au milieu et en voyant s'il en ressort propre. Laisser refroidir et servir.

vendredi 22 mai 2015

Layered Cake - Gâteau à étages

Layered Cake

So,

I started being obsessed about making a cake that would look like this or this or this or others (anyway, you get the point), so I tried to think of a way to make a simple vegan cake like that.

Turns out that all you need for that is a tall chocolate cake (or two small ones), three recipes worth of coconut whipped cream and any fruit that looks good in a cake (I used mangoes and raspberries).

All you need to do is cut you cake in even layers (I went for four layers, but you could totally go for less, or a little more even). Then you spread fruit pieces and cream on each layer... and you get a wonder! :-)


I am not so good at taking pictures, but you get the idea... it was a great cake.









Gâteau à étages


Pour faire un gâteau à étages (tout simple), vous avez besoin d'un gâteau au chocolat, de trois recettes de crème fouettée à la noix de coco et de fruits frais. C'est vraiment très facile! :-)

Crème fouettée à la noix de coco - Coconut Whipped Cream

Crème fouettée à la noix de coco

Formidable pour utiliser comme crème fouettée sucrée sur vos gâteaux, pâtisseries, etc.

Pour voir des photos sur les différentes étapes à suivre, voir le blogue Oh She Glows (en anglais seulement).

Ingrédients


1 can de lait de coco (pas du lait léger)
Un peu de sirop d'érable
Un peu de vanille

Instructions


1. Mettre la can de lait de coco au frigo pour toute une nuit, préférablement deux.
2. Virer la can à l'envers et l'ouvrir à l'aide d'un ouvre-boîte.
3. Égoutter le liquide.
4. Mettre ce qu'il reste (c'est-à-dire la crème) dans un bol.
5. Ajouter du sirop et de la vanille au goût (en gardant à l'esprit que plus vous ajoutez de liquide, plus le résultat final sera liquide). Commencez par une c. à soupe de sirop et une c. à thé de vanille.
6. Fouetter avec une fourchette, un fouet ou une mixette jusqu'à ce que le tout soit homogène.

Notes


Tous les laits de coco ne se séparent pas aussi facilement: celui de certaines compagnies ne se séparent même pas du tout. J'ai essayé plusieurs marques, et selon moi, la meilleure, c'est le lait de coco classique (donc, pas le léger) et biologique de marque Native Forest. Il se sépare comme un charme et a une texture et un goût absolument excellents. À Montréal, vous pouvez le trouver à plusieurs endroits, dont aux Aliments Merci.

J'ai essayé d'utiliser ce qu'ils appellent de la "crème de noix de coco" pour cette recette (ça s'achète en can aussi; la compagnie Earth's Choice en offre un) et ça a été un fiasco. La texture était vraiment mauvaise (pour ce que je voulais faire) et étrangement beaucoup plus liquide que le lait de coco séparé.

Coconut Whipped Cream


There are many ways of explaining this simple trick, and Oh She Glows does it wonderfully.

I would only add that all brands of coconut milk don't all separate easily, and that the brand she uses (Native Forest) is the best I have found. In Montreal, you can get that brand in many places, including at Aliments Merci.

Don't make this recipe with what they call "coconut cream", it really doesn't work. It turns more liquid than if you do it with separated milk, and the texture is much less awesome.